Comment prévenir la survenue du cancer du poumon ?

Si le tabac est le risque numéro 1 en matière de survenue du cancer du poumon, il n’est hélas pas le seul facteur de cette grave maladie. C’est pourquoi nous vous proposons quelques astuces pouvant vous permettre de prévenir la survenue du cancer du poumon.

Halte au tabac

Si vous êtes non-fumeur, tant mieux, mais attention à ne pas être exposé à la fumée du tabac car le tabagisme passif peut être une cause de survenue (bien que plus faible) du cancer du poumon.

Si vous fumez, même ponctuellement, il est vivement conseillé d’arrêter cette pratique. Bien sûr, cela n’est pas facile mais des solutions existent comme en parler à votre médecin qui saura vous aider dans votre sevrage. Ainsi, arrêter du jour au lendemain n’est pas recommandé car vous ressentirez un fort sentiment de frustration qui se soldera dans la plupart des cas par un échec du sevrage. Sachez que le médecin n’est pas là pour vous réprimander ni vous juger mais vous aider. Par ailleurs, des programmes d’aide à l’arrêt du tabac existent et peuvent être parfaitement adaptés au problème. Les patchs ou chewing-gums à la nicotine représentent aussi un bon moyen de se déshabituer petit à petit du tabac.

Une bonne hygiène de vie

Outre la non-consommation de tabac (active ou passive), plusieurs autres facteurs interviennent pour une bonne santé pulmonaire.

Commençons par l’exercice physique : un minimum de 30 à 60 minutes d’activité physique 3 à 4 fois par semaine est largement recommandé. D’autres s’accordent à dire qu’une activité de 30min minimum par jour est conseillée. Le plus simple si vous manquez de temps ou de fonds reste la marche, en descendant par exemple un arrêt avant votre arrêt habituel de bus vous marcherez 15 min de plus etc. Préférez les escaliers aux ascenseurs, cela constitue un excellent exercice pour le souffle et le cardio. Et si vous aimez le sport, c’est encore mieux, n’hésitez pas par exemple à vous inscrire dans un club ou une salle pour pratiquer régulièrement.

Parlons maintenant de l’alimentation : pour limiter la survenue du cancer, il est déconseillé de consommer trop de graisses saturées animales, d’aliments riches en cholestérol ou de l’alcool en général. En revanche, certaines composantes limitent le risque de cancer comme les caroténoïdes, la vitamine E, la vitamine C, le sélénium ou encore les fruits et légumes (bio de préférence) de manière générale.

Des actions de dépistage

A un certain âge, et si vous êtes ou avez été fumeur, il est vivement préconisé d’entreprendre des actions de dépistage du cancer du poumon auprès d’organismes pertinents. C’est le cas de nombreux hôpitaux et centres spécialisés tel que l’institut du thorax fondé par l’Institut Curie et l’Institut Mutualiste Montsouris à Paris mais sachez qu’il existe bien d’autres centres hors capitale (à Nantes par exemple).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *