Comment défiscaliser en 2018 ?

comment défiscaliser

La loi Pinel offre une réduction d’impôt lors de l’achat d’un bien immobilier, à condition qu’il soit mis en location pendant 6 ans au minimum. Elle a été introduite par la loi de finances 2015 et s’applique à tout logement acquis entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2017. Cependant, le gouvernement, dans son projet de texte « Habitat, mobilité, logement », a décidé de reconduire ce dispositif en 2018, et ce, pour une durée de quatre ans. Le but serait de rendre ce dernier encore plus efficace qu’il ne l’est aujourd’hui. Pour cela, l’État compte faire évoluer certaines conditions d’application et d’éligibilité relatives aux zones Pinel. Il va recentrer le dispositif dans des zones plus tendues. Cela veut dire que des zones sortiront de la loi Pinel dès 2018. Mais lesquelles ?

Les nouveautés de la Loi Pinel 2018

En 2018, la loi Pinel va se recentrer sur les zones A, A bis et B1 seulement. La première regroupe les agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et le Genevois français. Dans l’A bis, on retrouve Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne. Quant à la zone B1, celle-ci comprend les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, certaines communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’outre-mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent.

Quelles sont donc les zones qui sortiront de la loi Pinel 2018 ? Ce sont les zones B2 et C. Autrement dit, les grandes localités de plus de 50 000 habitants, certaines villes littorales ou frontalières, le pourtour d’Île-de-France et les autres communes du territoire qui ne sont pas situées en zones A, A bis, B1 ou B2.

Malgré ce changement, les avantages de la loi Pinel 2018 restent inchangés. La défiscalisation Pinel vous permet de bénéficier d’un avantage fiscal pouvant aller jusqu’à 21 % du prix de l’investissement pour 12 ans de location, de constituer un patrimoine durable par un investissement dans la pierre, de préparer votre retraite sereinement et de loger votre famille.

Les conditions d’éligibilité de la Loi Pinel 2018

Si vous souhaitez faire un investissement immobilier et profiter des avantages de la loi Pinel 2018, vous devez juste acheter un ou deux logements neufs ou en état d’achèvement, dans les zones éligibles susmentionnées, entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2022. Ensuite, vous vous engagerez à mettre en location le bien acquis pendant 6, 9 ou 12 ans, tout en respectant les normes de performance thermique et énergétique BBC 2005 ou RT 2012.

Sachez que vous avez la possibilité de louer l’appartement à n’importe quel locataire, sauf à un ascendant ou un descendant membre de votre foyer fiscal. En ce qui concerne le loyer, le dispositif Pinel a strictement défini des plafonds mensuels au mètre carré. Dans une zone A, vous êtes tenu de louer le logement à un prix inférieur à 16,83 €/m². En zone A bis, c’est 12,5 € et B1 10,07 €.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *