En quoi consiste exactement les SCPI ?

Une fiducie de placement immobilier, ou SCPI, est une société qui possède, exploite ou finance des biens immobiliers productifs de revenus. Pour qu’une société puisse être considérée comme une SCPI, elle doit respecter certaines lignes directrices réglementaires. Les SCPI fournissent aux investisseurs une participation liquide dans l’immobilier.
La plupart des SCPI se spécialisent dans un secteur immobilier particulier – par exemple, les SCPI de bureau ou les SCPI de soins de santé. Dans ce contexte, les SCPI doivent acheter et exploiter leurs avoirs dans le cadre de leur portefeuille. Dans la plupart des cas, les sociétés de placement immobilier exercent leurs activités en louant des locaux et en transmettant les loyers perçus à leurs investisseurs sous forme de dividendes.

Une entreprise doit satisfaire aux exigences suivantes pour être qualifiée de SCPI:

    • Investir au moins 75% de son actif total dans des biens immobiliers
    • Recevoir au moins 75% de son revenu brut provenant de loyers de biens immobiliers, d’intérêts sur des hypothèques, de financement de biens immobiliers ou de ventes de biens immobiliers
    • Payer un minimum de 90% de son revenu imposable sous forme de dividendes d’actionnaires chaque année
    • Être une entité imposable en tant que société
    • Être géré par un conseil d’administration ou des fiduciaires

Quelles sont les différentes catégories de SCPI ?

Quelle SCPI Choisir pour effectuer un placement qui répond à ses exigences ? Les SCPI relèvent généralement de trois catégories.

    • Les SCPI d’actions.

Les SCPI d’actions investissent dans des biens immobiliers productifs de revenus et en possèdent, et donnent aux investisseurs la possibilité d’investir dans ces portefeuilles. Ils doivent distribuer au moins 90% du revenu du portefeuille à ses actionnaires sous forme de dividendes.

    • Les SCPI de rendements investissent dans des hypothèques immobilières et les possèdent.

Ces SCPI prêtent de l’argent à des propriétaires et des exploitants immobiliers non seulement pour des hypothèques, mais aussi pour différents types de prêts immobiliers ou en achetant des titres adossés à des créances hypothécaires. Leurs revenus sont générés principalement par la marge nette d’intérêts, l’écart entre l’intérêt qu’ils gagnent sur les prêts hypothécaires et le coût de financement de ces prêts. Ce modèle les rend potentiellement sensibles aux hausses de taux d’intérêt.

    • Les SCPI fiscales qui permettent une réduction fiscale assez considérable.

Comment investir dans les SCPI ?

Les particuliers peuvent investir dans des SCPI soit en achetant leurs actions directement sur un marché ouvert, soit en investissant dans un fonds commun de placement spécialisé dans l’immobilier public. De nombreuses SCPI investiront spécifiquement dans un secteur des centres commerciaux immobiliers, par exemple, ou dans une région ou un pays spécifique. D’autres sont plus diversifiés.