Le rachat de crédit sans justificatif, un cas exceptionnel

Le rachat de crédit n’est pas un mécanisme de crédit classique. Loin de là, c’est une opération financière délicate, le plus souvent utilisée par les emprunteurs qui ont déjà contracté de nombreux prêts. Cette opération qui consiste essentiellement en un regroupement de crédit nécessite de ce fait une constitution très particulière de dossier, composé de nombreux documents. Néanmoins, une nouvelle modalité commence à prendre forme, le rachat de crédit sans justificatif.

Le rachat de crédit : le principe de fonctionnement classique

C’est procédé destiné à soutenir ou à relever une situation financière frappée de surendettement. Le principe est donc le suivant : l’emprunteur a contracté de nombreux crédits, et ces crédits en cours vont être présentés au racheteur, pour être regroupés en une seule mensualité avec une prolongation du délai de remboursement.

Ainsi, en principe, il faut que le rachat de crédit, et notamment la demande y afférente passe par la fourniture de nombreuses pièces justificatives, que va examiner le banquier : les bulletins de salaire, les relevés de compte, les justificatifs des crédits contractés, le budget comportant les charges et revenus fixes, etc… Partant de cette règle, le principe de fonctionnement veut que la demande de prêt soit accompagnée d’un dossier solide apportant la justification du besoin de regrouper les crédits.

Le rachat de crédit sans justificatif : l’exception à cette règle

Si le principe est la fourniture de dossier solide, l’exception commence à prendre place avec le système du rachat de crédit sans justificatif. Peu connu, il ne s’agit pas encore de l’une des solutions de financement les plus démocratisées.

Il s’agit d’une nouvelle modalité, qui a visé à rendre plus souple les règles en matière de demande de prêt dans le cadre du rachat de crédit. Elle a été mise en place notamment par certaines institutions, le plus souvent en ligne, qui sont déjà spécialisées dans le domaine du crédit en ligne sans justificatif.

Dans le cas du rachat de crédit sans justificatif, l’emprunteur souhaite procéder à un rachat de leurs prêts en cours, sans avoir à apporter une justification ni de leur revenu ni de l’utilisation de la nouvelle trésorerie qu’il pourrait se constituer à l’issue du prêt. Le dossier va donc reposer sur un mécanisme déclaratif de l’emprunteur. Dans tous les cas, en principe, il faudra passer par une simulation de crédit en ligne.

Laisser un commentaire