Achat de matériels dentaires, comment simplifier le choix

prothésiste dentaire

Pour satisfaire ses patients et répondre aux normes d’installation dentaire en vigueur, le dentiste et le prothésiste se doivent de posséder les matériels adéquats. Fauteuil, lumière, appareil pour la radiographie, pompe à salive, lunette et tablier contre les radiations, contre-angle…, autant d’équipement sont nécessaire pour le bien-être et la protection du patient. Que ce soit pour équiper un laboratoire de prothèse dentaire ou un cabinet dentaire, bien choisir le matériel est une étape à ne pas négliger.

Choisir son équipement, sur quels critères se focaliser

Outre le côté esthétique, choisir et acheter du matériel dentaire tient compte de nombreux critères. Chez le prothésiste dentaire, cette étape est toute aussi bien fondamentale que chez le chirurgien-dentiste. Avec le développement accru de l’implantologie, aujourd’hui, les praticiens et les patients bénéficient d’une technologie innovante pour faciliter le travail et avoir un meilleur résultat.
Pour la pose d’un implant, quelles peuvent être les avantages d’un matériel de radiologie par exemple. Parce qu’un implant en titane qui se fixe sur l’os de la mâchoire. Il va servir de support pour un la future dent artificielle. Ce type d’implant est particulièrement bénéfique du fait qu’il permet d’éviter un recours à une prothèse amovible. D’autres avantages comme le retrait d’une ancienne prothèse amovible ou encore éviter de couronner les dents sont également profitable en ayant recours à un implant.
L’implant est en quelque sorte, le seul moyen pour le patient de retrouver une dentition naturelle fixe et surtout permanente. Autrement dit, un implant dentaire permet de satisfaire le client en termes de confort, d’esthétique et de confort. En revanche, afin que l’implant puisse être réellement efficace, tout va dépendre de comment il va être posé. Il sera ainsi de procéder à l’examen radiologique de l’os de la mâchoire qui va recevoir la nouvelle dentition.
Tout va de ce fait se jouer, outre les céramiques, les ciments qui vont être utilisés, sur l’appareil de radiologie utilisé. Un bon praticien investira dans un tomographe volumique 3D ou un scanner dentaire. En effet, le résultat avec un appareil panoramique classique n’est pas toujours suffisant et une analyse volumétrique est toujours indispensable. L’analyse va permettre de déterminer précisément l’ensemble des arcades dentaires.

Le scanner dentaire

Si l’utilisation du scanner dentaire offre peut offrir les mêmes résultats qu’un scanner traditionnel et permet de visualiser en trois dimensions l’ensemble des deux maxillaires, la qualité de l’image est nettement plus appréciable. Tout ceci va faciliter le repérage de l’endroit où l’implant va être fixé. Toutes les données vont ensuite servir à prévoir la suite de l’intervention et réduire les risques d’une mauvaise pose.

Le tomographe

Contrairement à un scanne dentaire, le tomographe fonctionne avec un faisceau ouvert et conique qui permet lui permet d’avoir d’emblée la totalité du volume maxillaire. Avec ce type d’appareil, l’exposition aux rayons X est réduite jusqu’à deux, trois voire même jusqu’à six fois que le scanner classique.

Comment choisir les autres éléments ?

Outre les appareils radiographiques, d’autres matériels et équipements ne sont pas à négliger. Il y a la tenue chirurgicale qui ne doit en aucun cas être du tissé afin de réduire les l’émission de particules. Ceci permet d’optimiser le contrôle de la bio contamination par des agents pathogènes.
Les chaussures font aussi parties des accessoires nécessaires. Elles doivent être bien aérées et être légères, lavables, antidérapantes, ergonomique pour la plante des pieds.
Le masque est également fort indispensable. Le choix du masque doit tenir compte des critères suivants tels qu’une excellente filtration des bactéries et des particules se dégageant lors de l’intervention ou encore des caractéristiques optimales sur la tolérance cutanée.
Autant de critères sont nécessaires afin qu’un prothésiste ou un chirurgien-dentiste puisse une qualité de service optimale. Pour les patients, avoir à disposition tous ses appareils, matériels et accessoires permet de se rassurer quant aux services proposés par le praticien.