Les éléments basiques de premier secours

Comme les accidents et les malaises peuvent survenir à tout moment, il est essentiel de connaitre les gestes de premiers secours. Maitriser ces principes et savoir les appliquer peut en effet sauver une vie. En effet, il se peut que la victime soit dans un endroit éloigné de centres médicaux au moment de l’accident. Et même si les services de secours se trouvent à proximité, les soins peuvent intervenir trop tard dans certains cas graves comme l’hémorragie ou l’arrêt de la respiration par exemple. Les gestes de base varient en fonction de la situation, mais nous présenteront ici ceux qu’il faut savoir sur les cas les plus fréquents.

Que faire en cas d’arrêt cardiaque ?

L’arrêt cardiaque est sans doute le type de cas le plus fréquent qui nécessite des gestes de premier secours. Si une personne qui se trouve à proximité de vous en est subitement victime, la première chose à faire est de garder son calme tout en étant réactif en demandant à une autre personne de prévenir les secours. En même temps, vérifiez l’état de la victime.

Si cette dernière ne respire pas normalement, il lui faudra un massage cardiaque. Sur ce sujet, il suffit de lire cet article sur bfmtv.com. Pour ce faire, il faut tout d’abord placer rapidement la victime à plat dos sur une surface dure. Le sol est l’endroit idéal, car si on effectue l’intervention sur un lit, l’appui sera amorti par le matelas et le geste n’aura aucune efficacité. Une fois que c’est fait, agenouillez-vous à côté de la victime et effectuez 30 compressions thoraciques.

Cette technique consiste à comprimer le milieu de la poitrine de la victime, c’est-à-dire au niveau du sternum. Les deux mains doivent être placées l’une au-dessus de l’autre. Après 30 compressions, il est recommandé de lui faire deux insufflations, technique connue généralement par le terme « bouche-à-bouche ».

Les gestes de base en cas d’hémorragie

En cas de blessure grave et de saignement abondant, il faut rapidement arrêter l’hémorragie en appuyant sur la plaie. Si la victime est toujours consciente, il faut lui demander d’exercer une forte pression sur la blessure afin d’éviter tout contact avec son sang. Dans le cas contraire, il vous faudra comprimer vous-même la plaie avec un linge. Entre-temps, il est toujours nécessaire d’alerter les secours. En attendant l’intervention d’une équipe médicale, il est recommandé d’allonger la victime.

Pour que la victime ne perde pas trop de sang, il est également possible de mettre sur la plaie un tampon-relais. Cette technique consiste à serrer la plaie à l’aide d’un tissu et à attacher fermement le dispositif avec des liens. Toutefois, il faut préciser que cette technique doit être réalisée rigoureusement et très rapidement afin d’être efficace. Pour éviter tout risque d’infection, faites attention à ce que le tissu utilisé comme tampon-relais soit bien propre.