Devenir formateur, tout ce qu’il faut savoir

 

Après une vingtaine d’année d’expérience dans le milieu professionnel en entreprise, il arrive qu’une personne s’investit à partager ses connaissances pour une formation. Pouvoir procéder à la formation de formateurs adultes, c’est avant tout détenir les compétences et des atouts pédagogiques efficaces. C’est pour cela qu’il existe des formations pour apprendre à transmettre ses savoirs et mettre en avant son statut d’expert. En ce moment où le métier de formateur pour adultes est très demandé, il est essentiel de se poser quelques questions fondamentales.

Qu’est- ce qu’un formateur ?

formateurUn formateur requiert un profil qualifiant. Avant de transmettre ses savoirs, il doit tout d’abord avoir des connaissances à partager, mais également des qualités des propres enseignants à savoir un sens aigu du relationnel, de l’écoute et de la patience. Autrement dit, pour devenir formateur il faut avoir plusieurs années d’expérience. Pour être formateur, la pédagogie est un atout majeur à ne pas négliger. Savoir expliquer, s’adapter au niveau de compréhension des participants et faire de l’écoute active est formellement recommandé.
Une autre compétence à développer en tant que formateur est l’art d’avoir de l’empathie. Il faut savoir qu’il n’est pas rare que la former n’ait pas choisi de son plein gré, mais imposer pour un recyclage par exemple. Il faut de ce fait savoir écouter les participants et être attentif à ce qu’ils disent même si cela est négatif ou une contestation. Cette technique va permettre efficacement aux participants d’acquérir les cours et de mieux progresser.

Être formateur et les formations requises

Devenir formateur des formateurs c’est avoir au moins un bac +3 et une bonne expérience professionnelle. Pour le diplôme, le formateur peut passer un diplôme de grade licence professionnelle métiers de la formation de base et de l’insertion des adultes qui est accessible pour les diplômés de niveau Bac +2.

Formateur d’adultes, une possibilité de carrière

Être formateur pour la formation d’adultes est une activité qui peut faire décoller une vraie carrière professionnelle. Le formateur peut en effet être salarié au sein d’un organisme public de formation ou dans un cabinet de conseil, ou indépendant et peut intervenir en tant que professionnel dans un domaine particulier. Ainsi, il peut en faire son travail à plein temps. Avec de l’expérience, le formateur peut développer principalement l’élaboration des programmes de formations et moins sur la dispense des cours proprement dits. Dans le cas présent, le formateur pourra animer son équipe de formation et pourra éventuellement évoluer vers un poste de responsable des ressources humaines.

Métier de formateur, demandeur d’emploi

Depuis que la législation exige que les entreprises doivent former ses salariés, le métier de formateur est en plein épanouissement. Bien que ce métier ne soit pas connu de tous, les pratiquants peuvent jouir d’une excellente rémunération suivant les prestations que le formateur effectue ponctuellement.

Comment se faire connaître ?

Du fait que le métier ne soit pas encore vulgarisé, il est essentiel de savoir se vendre et se faire connaitre. La technique la plus simple est de se faire connaitre via les centres de formation en leur envoyant un CV. Pour que vos services gagnent en notoriété, il est essentiel de savoir que le fait d’avoir été le tuteur d’un apprenti, ou avoir une équipe sous vos ordres ou encore avoir donné des cours particuliers peut optimiser vos chances.
Pour vous faire connaitre des entreprises, vous pouvez envoyer votre annonce en ligne sur des sites spécialisés et vous inscrire gratuitement comme formateur. Si vous comptez en faire votre métier, vous pouvez vous lancer dans l’ouverture de votre propre centre de formation. Afin que votre boîte puisse diversifier les prestations, vous pouvez toujours travailler avec d’autres formateurs et/ou sous-traiter vous-même vos prestations à d’autres formateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.