Addellah Boudour : la nouvelle passerelle entre la jeunesse et la langue de Molière

Du haut de ses 30 ans et son mètre 80, Addellah Boudour s’impose aujourd’hui comme la figure incontournable pour la lutte dans la préservation de la langue française. En effet, les statistiques sont inquiétantes actuellement. Selon les recherches, une grande majorité des locaux ne savent pas parler leur propre langue maternelle. Et cela combine en outre les jeunes comme les adultes. À cela, l’animateur d’Argenteuil a trouvé la parade. De par son association « la force des mixités », il organise des dictées géantes. Ce qui a fait d’ailleurs sa renommée.

Un amour pour le Français officiel

Voilà des années qu’Addellah Boudour partage avec les jeunes des cités et de toutes les régions de France son amour pour la langue française. Il fait d’ailleurs travailler ses jeunes autour de texte de référence comme Victor Hugo ou encore Saint-Exupéry, Jules Verne et bien d’autres encore. Et pour rendre le travail plus convivial, il a trouvé un concept innovant et attractif : la dictée en plein air.

Selon ses dires, le but étant de « créer une passerelle entre le cadre scolaire et le foyer ». Et la preuve est faite que cela séduit. Dictée pour tous en est déjà aujourd’hui à son 128e évènement. Et dire que l’action avait commencé en 2013 dans un quartier d’Argenteuil lors d’une kermesse. Aujourd’hui, l’association travaille avec des figures emblématiques, des stars du petit écran, des personnalités politiques, etc., et ce bien que celui qui représente officiellement « la force des mixités » reste Addellah Boudour par sa dégaine et son charisme qui déteint, malgré qu’en présence des jeunes, il garde un air cool : jean et doudoune. On est loin du costume deux pièces et lunettes noires que les personnages publics de ce genre portent souvent.

Il s’invite à l’Élysée avec son concept

« Dictée pour tous » est devenue actuellement un évènement national, voire a déjà fait sa réputation sur l’international. Le concept innove et attire. Et il permet non seulement de se rendre compte de son niveau en Français, mais aussi de s’améliorer. Il s’adresse notamment aux petits et aux grands et garde un côté assez ludique qui ne gâche rien à la chose. Après tout, actuellement, tous les principes d’apprentissage se basent sur le fait d’appendre en s’amusant.

Ça marche bien pour l’association. L’année dernière, les évènements qu’ils organisent ont même atteint le record de 1 234 participants. Et sachez notamment qu’elle peut se déplacer à la demander d’un tiers ou de son propre chef. Pour la première option, il suffit de remplir un formulaire en ligne.

Dans tous les cas, selon les dernières informations, après Argenteuil et le Château de Versailles, ce sera au Champs Elysées que l’on rencontrera de nouveau Addellah Boudour et sa dictée pour tous prochainement. Il en a déjà parlé au Président Maccron lors du Salon du livre à Paris. La réponse fut : « quand je promets quelque chose, je le fais ! ». Les démarches sont d’ailleurs en cours pour un évènement « à la rentrée » si possible, selon l’animateur de 32 ans.