Les pièces justificatives pour un étudiant étranger

Étudier en France demande la constitution d’un dossier réglementaire, notamment pour les étrangers. Ces procédures à suivre et ces documents à fournir sont les clés à l’obtention d’un visa de long séjour auprès des services publics français. Comment obtenir son visa étudiant ?

 

Les pièces à fournir

Pour poursuivre ses études en France, il convient de préparer des documents concernant l’intéressé à destination des services publics.

La première pièce à fournir est la carte d’identité. Pour les étudiants ressortissants de l’Espace Economique Européen (EEE), il suffit de fournir un passeport ou une carte d’identité avec les photocopies des pages qui atteste de leur nationalité. Aucun titre de séjour n’est donc pas nécessaire.

Les autres étudiants étrangers doivent fournir un acte d’état civil ainsi que la validité du document, en plus d’une pièce d’identité. En plus de ces pièces, il faut un extrait d’acte de naissance en français comme ici par exemple ou traduit. Ce document peut être demandé sur le site officiel. Pour un étudiant marié à un résidant français, il est nécessaire de joindre au dossier la photocopie de l’acte de séjour de l’intéressé ou de son visa. Si l’individu ne représente aucune menace pour la société française et qu’il justifie d’une résidence de 5 ans sur le territoire français, il pourra faire une demande de séjour permanent de 10 ans auprès de la préfecture dont il dépend. Il obtiendra ainsi deux types de VISA.

Un étudiant doit également se munir d’une justification académique. Il s’agit notamment des justificatifs des études, comme la carte d’étudiant ou une attestation de préinscription ou d’inscription. Ainsi, il faut que l’étudiant soit inscrit auprès d’un établissement public ou privé, d’enseignement supérieur, de formation initiale ou auprès d’un centre de formation professionnelle supérieure.

Pour obtenir cette attestation pédagogique et administrative, il faudra fournir :

  • Un passeport en cours de validité
  • Un extrait d’acte de naissance ou de mariage
  • Visa long séjour
  • Justificatif de domicile
  • Attestation d’ouverture de compte bancaire avec des versements mensuels de 615 euros minimum
  • Une attestation de bourse
  • Les références du DAP

En outre, l’étudiant doit fournir une justification de moyens financiers suffisants pour passer son année universitaire à venir (attestation de bourse, document de prise en charge par une personne résidant en France, document justificatif de ressources venant de l’étranger). Il peut également fournir un relevé bancaire récent avec un solde suffisant.

Pour le justificatif de domicile, une simple quittance peut suffire, comme la quittance de loyer, d’électricité, un document prouvant l’hébergement par un tiers ou d’un domicile personnel.

Les pièces complémentaires

Hors les étudiants venant de l’Union européenne, les universités qui acceptent les étudiants étrangers leur demandent de remplir un formulaire de demande de contrôle médical destiné à l’OMI. Il faut également joindre des photos d’identité récentes, de face, tête nue, en noir et blanc, et de format 3,5x 4,5 cm.

Pour constituer le dossier, tous les documents doivent être originaux, exception faite des pièces d’identité des tierces personnes, comme le cas de la prise en charge. À noter que tous les documents présentés doivent être rédigés ou traduits en français.