En quoi consiste le traitement des eaux usées

La protection de l’écosystème et l’environnement nécessitent le traitement des eaux usées avant qu’elles soient déversées dans la nature. L’eau utilisée quotidiennement dans nos activités ménagères revient en effet dans la nature et recharge la nappe phréatique qui vient nous approvisionner en eau. C’est la raison d’être même d’une station d’épuration des eaux usées.

Fonctionnement du traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées passe essentiellement par deux étapes qui sont le prétraitement et le traitement secondaire.

Pour ce faire, les eaux sont accueillies et acheminées vers une station d’épuration des eaux usées. Les éléments solides et les plus accessibles tels que les pierres ou les cailloux seront éliminés en premier lors de la phase prétraitement. Vient ensuite l’élimination des cors flottants comme les matières grasses et le sable. Le prétraitement peut être effectué dans une fosse toutes eaux ou dans une fosse septique pour les eaux-vannes. Aussi, ces sont les eaux qui proviennent de nos activités qui sont recueillies par la fosse toutes eaux. Il s’agit d’une cuve étanche dont la principale fonction consiste à éliminer les matières solides et les matières grasses.

Pour ce faire, on laisse tomber les matières solides au fond de l’étuve et on laisse flotter les matières grasses. Ces procédures de traitement se déroulent généralement dans une station d’épuration des eaux usées et non chez soi.

La phase d’épuration des eaux usées

Après la phase de prétraitement, les eaux usées doivent encore passées par une phase d’épuration avant de les déverser dans la nature. Lors de cette phase, la station d’épuration des eaux usées utilisent des bactéries en mode aérobie pour épurer l’eau.

Ces bactéries sont généralement prélevées dans un sol reconstitué ou dans un dispositif spécial utilisé par les stations d’épuration d’eaux usées. Lors de cette étape, on peut utiliser la méthode collective ou la méthode autonome pour épurer les eaux. Le mode collectif se déroule dans une station d’épuration des eaux usées. Et mode autonome se faire sur place même. C’est seulement lorsque la phase d’épuration est réalisée que les eaux sont évacuées par infiltration dans le sol ou par un exutoire. Les eaux épurées sont essentiellement utilisées dans l’irrigation ou pour l’arrosage et ne sont aucunement potables.

Le traitement des eaux usées est nouvelle façon de protéger l’environnement et de limiter le gaspillage d’eau. Toutefois, il est indispensable d’adopter les attitudes nécessaires pour pouvoir préserver l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.