Placement de niche, l’immobilier en nue-propriété offre des atouts réels

Opter pour la nue-propriété au lieu de la pleine propriété est un investissement judicieux, rempli d’avantages. Cette procédure s’appelle le démembrement. Elle met en avant l’usufruit qui est le vendeur et le nu-propriétaire qui est l’acheteur. Cette procédure d’acquisition de bien permet de se créer un patrimoine en payant un bien pour un prix largement inférieur à sa vraie valeur. Ce choix génère d’autres avantages que nous allons décrire ci-après.

Un investissement sécurisé et une valorisation de patrimoine

Le démembrement de propriété est un investissement immobilier qui est sécurisé. Il priorise la capitalisation mécanique au lieu du rendement locatif. La nue-propriété comme vous pouvez le voir ici, est un droit qui est réel et principal. C’est un investissement pérenne et tangible. L’investisseur est affranchi de toutes les contraintes et les risques locatifs qui sont liés à la gestion locative.

Dans le cadre d’une nue-propriété, c’est l’usufruit, la personne qui a vendu le logement, qui se charge de régler les charges et les frais d’entretien qui sont liés au logement. Les obligations de chaque partie sont définies légalement à travers un contrat.
Une fois que le démembrement est terminé, l’investisseur (le nu-propriétaire) obtient le plein droit sur le bien. Il peut l’occuper et jouir des bénéfices qui en résultent (un loyer).

Des avantages doublés d’une visibilité sur le long terme

Investir dans la nue-propriété offre différents avantages d’un point de vue financier. Premièrement, le bien est vendu à une valeur moins élevée que son prix réel. Une baisse de valeur de 55 % à 70 % est constatée lorsque le bien est vendu en nue-propriété au lieu d’être vendu en pleine propriété. Le fait d’avoir une décote sur le prix d’acquisition du bien induit une baisse de l’engagement financier du nu-propriétaire (la personne qui a acheté le bien en démembrement).

En tant qu’investisseur immobilier, cette situation de démembrement génère un gain. Ce dernier provient d’une revalorisation progressive de la valeur du bien en nue-propriété. Le nouvel acquéreur qui bénéficie d’un droit de propriété se voit délester de toutes charges. Ces derniers sont à la charge de l’usufruitier.

Optimisation de la fiscalité

Une opération en nue-propriété est un bon moyen de bénéficier d’une fiscalité confortable. Par la même occasion, vous pouvez améliorer la performance de votre investissement immobilier. Les biens qui sont acquis en nue-propriété ne sont pas imposables à l’IFI.
Étant donné que la taxe foncière est prise en charge par l’usufruitier, l’investisseur a le temps de rebondir et d’obtenir un retour sur investissement beaucoup plus vite que dans le cadre d’un achat classique. Si le nouvel acquéreur souhaite vendre le bien une fois le contrat de démembrement arrivé à son terme, c’est dans son droit.

L’investisseur est même libre de revendre son bien même durant la période de démembrement. Il se réfère alors à la mention qui concerne la valorisation intermédiaire de la valeur financière de la nue-propriété. Toutefois, les bénéfices antérieurs qui résultent de la déduction précédente sont conservés. Le système d’acquisition de patrimoine à travers la nue-propriété est sécurisé, profitable, bénéfique et vous permet de vendre sans aucune remise en cause.