La bibliothèque 2.0

À l’instar des guichets de banque, les bibliothèques sont amenées à muter. Les premiers ont été confrontés à l’ouverture de services de banque en ligne permettant à leurs clients de ne plus avoir à se déplacer au guichet dans la limite de l’horaire banque, et ont vu leur nature modifiée. De même, les bibliothèques ont intérêt à entamer leur dématérialisation.

Pour s’adapter aux usages des visiteurs, les bibliothèques sont de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook. Ces derniers permettent de partager régulièrement des contenus, qu’il s’agisse de vidéos, de sons ou d’images, et de toucher un plus large public. De plus, Internet permet d’entrer en interaction avec le public. Ainsi, par l’intermédiaire de jeux-concours par exemple, les bibliothèques peuvent promouvoir la sortie d’un livre ou annoncer un événement, tout en créant un lien avec leur public connecté. À ce jour, Instagram compte 200 millions d’utilisateurs, ce qui en fait un outil de communication innovant par excellence pour les bibliothèques.