L’essentiel du matériel de boulangerie

Divers matériels de base sont requis pour ouvrir une boulangerie et pouvoir commencer à produire du pain. Outre le four et le pétrin, indissociables au métier, voici les éléments indispensables au processus de panification.

Diviseuses et peseuses

Après le processus de pétrissage permettant d’obtenir la pâte, cette dernière devra être découpée en parties égales, avec un poids donné. À ce stade de la panification intervient alors la diviseuse, sa variante la plus répandue étant la diviseuse hydraulique. Cette dernière est équipée d’un plateau doté de couteaux et d’un vérin. Grâce au compresseur hydraulique, l’appareil va diviser la pâte en 10 à 24 pâtons. La diviseuse volumétrique, appelée également Peseuse volumétrique, est quant à elle destinée à une production importante et peu diversifiée. Cette peseuse se caractérise par la présence d’un cylindre au volume réglable, produisant des pâtons avec une légère irrégularité de poids.

Repose pâtons et façonneuse

Une fois les pâtons obtenus, ces derniers vont passer dans la chambre de repos, communément appelée balancelle, qui permet un chargement automatique des pâtons . En alternative à la balancelle, le repose pâtons est chargé et déchargé manuellement par un opérateur. Une fois le temps de repos écoulé, les pâtons migrent ensuite vers la façonneuse, une machine reproduisant mécaniquement les étapes du façonnage manuel. En d’autres termes, cet appareil se charge de la mise en forme du pain en pâte, permettant de créer des pains de formes variées. Cette opération se déroule en trois phases, à savoir le laminage, l’enroulement et l’allongement.

Cellule de fermentation

Avant d’aller dans le four, les pains en pâte rejoignent la cellule de fermentation, dans laquelle l’eau est évacuée sous forme de gouttelettes. Dans la chambre de fermentation équipée de compartiments ou de cellules, la température augmente rapidement, ce qui permet de procéder à la fermentation dirigée. La cellule de fermentation assure trois fonctions distinctes : la production à froid, la production à chaud et la régulation de l’hygrométrie. Le temps entre la fermentation et le four y est donc maîtrisé. La cellule de fermentation permet par ailleurs d’obtenir un bien meilleur résultat en ce qui concerne la qualité du pain.

Pour toutes information sur aménagement de laboratoire de boulangerie, vous pouvez consulter des sites spécialisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.