Jardinage : combien vous coûtera-t-il ?

Votre jardin a besoin d’un entretien régulier pour être agréable à regarder. Si le temps vous manque pour en prendre soin, il est possible de faire appel aux services d’un professionnel en jardinage. Cette prestation à un coût qui est évolutif en fonction de votre requête et de l’ampleur de la tâche. Avec les indicatifs de prix que nous avons réuni, vous avez la possibilité de déterminer les coûts de vos travaux.

Le budget moyen pour une prestation de jardinage

Le coût des services d’un jardinier professionnel domicile va dépendre des travaux de jardinage qui seront à réaliser. En général, les services d’un jardinier autoentrepreneur sont compris entre 15 et 20 euros de l’heure. La plupart du temps, il utilise le matériel que le client lui fournit.

Si c’est une entreprise de paysagisme qui prend en charge les travaux d’entretien, le tarif horaire du professionnel peut rapidement atteindre les 30 euros de l’heure. À ce tarif, il se charge de fournir le matériel nécessaire pour l’intervention. Il s’occupe également d’enlever les déchets pour que votre jardin soit de suite utilisable après leur passage.

De manière générale, le prix d’une intervention destinée à entretenir un jardin est de 15 à 35 euros. Ce tarif peut revenir moins cher dans le cas où vous utilisez un CESU pour réduire le coût de vos dépenses dans l’entretien de votre jardin.

Le coût spécifique de chaque prestation

Le budget alloué aux petites interventions de jardinage se calcule en fonction de l’intervention à faire. Par exemple, le tarif pour la tonte est généralement compris entre 0,15 euro et 0,50 euro par mètre carré. Ce tarif est dégressif par rapport à la superficie de l’espace à entretenir. Pour le débroussaillage, le tarif est compris entre 0,10 euro et 0,30 euro. Les prestations beaucoup plus complexes comme l’abattage ou l’élagage d’un arbre varient de 40 euros à 120 euros.

Le prix pour le taillage d’une haie est de 5 euros à 15 euros par mètre linéaire. La plantation d’une haie varie entre 30 euros et 200 euros. Ce sont des fourchettes de prix qui peuvent varier d’un jardinier à un autre.

Les aides disponibles pour les travaux de jardinage

Des dispositifs sont disponibles pour les particuliers qui souhaitent obtenir une aide financière dans le règlement de leurs travaux de jardinage. Pour commencer, il y a la TVA de 10 % qui vous donne droit à une réduction de 10 % sur votre TVA.

En règle générale, la TVA appliquée est de 20 %. Cette offre de réduction concerne les travaux qui sont liés à la chute d’un arbre. Cela inclut l’élagage, l’abattage, le tronçonnage et l’enlèvement des arbres. Il est possible d’en bénéficier lorsque vous avez une habitation qui a plus de 2 ans d’ancienneté.

Puis, il y a le crédit d’impôt de 50 % qui est le coup de pouce fiscal le plus important pour le règlement des travaux de jardinage. Pour bénéficier de cette aide, il est impératif de faire appel à un professionnel spécialisé ou un salarié qui accepte le système du CESU ou le Chèque Emploi Service Universel.