Tout ce qu’il faut pour produire du compost dans votre salon

Avant, à cause du manque de moyen technique et financier, le recyclage des déchets n’étaient pas aussi fréquemment utilisés comme aujourd’hui. En effet, lancer un processus de recyclage nécessitait énormément de temps, d’argent et de matériel pour des résultats pas assez encourageant. Mais actuellement, de plus en plus de techniques et d’appareils permettent réduire les quantités de déchets jetés à la poubelle. Grâce à ceux-là, il est désormais possible de recycler les déchets ménagers afin de produire du compost sans bouger de son salon. Vous pourrez découvrir dans cet article tout ce qu’il vous faut pour y arriver.

Un lombricomposteur facile à utiliser

Pour espérer obtenir du compost de qualité, le plus important est d’avoir un appareil à compost performant. Pour cela, rien de mieux qu’un lombricomposteur, une sorte de composteur appartement puisque vous pouvez l’utiliser depuis chez vous. Facile et simple à utiliser, cet appareil peut prendre place dans votre cuisine, dans votre garage ou même dans votre salon. En plus, il ne demande pas une attention particulière au quotidien puisque c’est un appareil autonome. Vous pourrez juste le laisser dans un coin et y jeter quelque coup d’œil de temps à autre. Grâce à ses roulettes, vous pourrez également le déplacer à votre guise, que ce soit en cas de contrainte ou simplement pour faire le ménage. Par ailleurs, contrairement à ce que vous pourrez penser, cet appareil n’émet pas de mauvaise odeur.

Des vers à compost

Même si vous avez un lombricomposteur, il ne sert strictement rien sans les vers à compost. Du coup, ce sont ces vers de terre qui réalisent l’ensemble du processus de transformation des déchets dans l’appareil. Il ne s’agit pas de n’importe quelle espèce de vers mais il s’agit généralement d’une espèce particulière, les lombricidés épigés. Elles sont très performantes pour décomposer les déchets et pour produire du compost dans un laps de temps plutôt court. En plus du compost, ces vers vous permettent en conséquence de récolter de l’engrais liquide très riche que vous pourrez utiliser pour arroser vos plantes. Vous pourrez trouver ces vers facilement dans le commerce, notamment auprès de certains jardinier. Il est aussi possible de s’en procurer soi-même. Pour cela, pensez à chercher dans les sols humides tout au long de l’année ou près d’un tas de fumier.

Des déchets organiques et alimentaires

En ce qui concerne les déchets, vous devez savoir que vous ne pourrez pas avoir du compost de qualité avec tous les types de déchets. Le mieux est de privilégier les déchets organiques, les déchets alimentaires tels que les restes d’aliments crus ou cuits. Les épluchures de fruits et de légumes, les déchets végétaux, les coquilles d’œufs, etc. Les cartons, les papiers et même la poussière peuvent faire l’affaire. En revanche, éviter d’utiliser les déchets qui se décomposent difficilement ainsi que certains aliments comme l’ail, l’oignon et les protéines animales. Les lombrics n’apprécient pas du tout ces déchets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.