S’informer sur le pot commun pour mieux organiser une fête

Pour fêter le départ à la retraite d’un collègue, le personnel peut décider d’organiser une fête mémorable. Très souvent, celui chargé d’acheter le cadeau avance l’argent. Les difficultés font toutefois surface au moment de le rembourser. En effet, les uns lui remettent un chèque, ce qui suppose un petit détour par la banque. D’autres demandent du temps, faute de monnaie. Il y en a même qui oublie tout bonnement de rembourser celui qui a acheté le cadeau. Afin de se mettre à l’abri de ce genre de souci, mieux vaut s’informer sur le pot commun. De cette manière, on peut se faciliter la vie en recourant à une application dédiée aux cagnottes. Un outil gratuit et accessible à tous qui s’avère être le moyen le plus simple pour un groupe d’organiser une récolte d’argent.Adapté au concept du crowdfunding, il s’adresse aussi bien aux particuliers qu’à une association ayant un projet.

S’informer sur le pot commun pour utiliser un logiciel dédié

S’informer sur le pot commun permet aussi de créer un pot facilement en utilisant ces applications dédiées. La démarche se fait en quatre étapes. Après l’inscription par simple remplissage de formulaire, on définit le type de cagnotte à mettre en place (cadeau commun, départ à la retraite, week-end entre amis…). On ajoute aussi une description, avant de spécifier la date butoir de la collecte.

Une fois le pot créé, on le fait savoir aux personnes concernées, c’est-à-dire celles appelées à contribuer. Cette démarche peut se faire via les réseaux sociaux, par courriel, par SMS… Pour verser leur part, les participants n’auront pas à s’inscrire sur la plateforme. Ils n’auront qu’à cliquer sur le lien envoyé par le créateur du pot, puis à indiquer la somme à verser. Ce paiement se fait par carte bancaire. Une transaction sécurisée par des systèmes spécifiques de type S-Money.

Une grande marge de manœuvre

Une fois la collecte terminée,l’argent sera viréen 48 heures ouvrées, sur un compte bancaire indiqué lors de l’inscription. Lors de ce transfert, la plateforme prélève sa commission. Généralement, le taux avoisine les 3,5 % pour un pot inférieur à 2000 euros. Il diminue dès que ce seuil est dépassé.

A ce stade, l’initiateur du projet peut s’informer sur le pot commun afin de connaitre sa marge de manœuvre quant à l’utilisation de la somme récoltée. En dépensant la cagnotte dans une e-boutique partenaire de la plateforme, aucune commission ne sera prélevée. De plus, cette option donne droit à des tarifs spéciaux.L’organisateur du pot peut aussi décider d’offrir directement la somme récoltée au destinataire.

En outre, à la date butoir,que la somme spécifiée soit atteinte ou non, la cagnotte peut être virée sur le compte de l’initiateur du projet. Celui-ci peut alors rajouter la somme manquante ou annuler la cagnotte. De même, si l’objectif est atteint avant la date butoir, il est aussi possible de fermer la cagnotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *