Comment faire le bon choix de sa combinaison de triathlon ?

Vous êtes décidé à faire votre premier triathlon ? Votre combinaison est la première chose à laquelle vous devez penser. En effet, pour nager en eau libre, il est essentiel de porter une combinaison néoprène. Pour que vous puissiez vous sentir à l’aise dedans, vous devez faire en sorte de choisir le bon modèle. Ce guide d’achat vous permettra de vous retrouver face au choix du marché.

Choisir un modèle adapté à ses besoins

Avant de partir à la recherche de votre combinaison de nage pour le triathlon, prenez le temps de définir vos besoins. En général, l’épaisseur d’une combinaison néoprène est inférieure ou égale à 5 mm et pas plus. Selon les modèles, l’épaisseur varie entre 2 et 5mm. Elle peut également varier d’une zone à l’autre. Du coup, il est possible que votre combinaison puisse avoir 4mm aux jambes et 3 mm aux bras. Etant donné que le néoprène aide à la flottaison, il est vivement conseillé aux débutants en triathlon de prendre une combi avec 5mm de néoprène au niveau des jambes. En effet, comme ces dernières ont tendance à couler, elles peuvent énormément vous freiner. Avec 5mm, elles remonteront bien. Pour les plus aguerris notamment ceux qui sont excellents à la nage, une combinaison de 2 à 3mm est de mise. En plus de permettre une plus grande liberté de mouvement des épaules, ce modèle évitera que vos pieds ne sortent trop de l’eau. Enfin, une combinaison de 3 à 4mm sera parfaite pour un niveau intermédiaire. Elle sera un bon compromis entre flottabilité et liberté de mouvement. Dans tous les cas, avant d’acheter votre combinaison sur les4nages.com, pensez à l’essayer.

Opter pour la bonne taille

Pour que votre combinaison de triathlon vous mette à l’aise et vous assure un meilleur confort, vous devez la choisir à la bonne taille. Vous devez alors garder en tête qu’une combi à bonne taille doit être comme une seconde peau. Le mieux c’est de choisir un modèle collant qui épouse bien les formes de votre corps. Toutefois, il doit vous permettre de garder une bonne aisance gestuelle et surtout une belle liberté de mouvement au niveau des bras. Normalement, les marques sont nombreuses à vous accompagner dans votre recherche via un guide des tailles. Pour vérifier la taille, faites un premier test vous voir si vous pouvez vous accroupir ou lever les bras vers le ciel facilement. En revanche, si vous remarquez des plis une fois votre combinaison de triathlon enfilée, c’est qu’elle est certainement trop grande pour vous. La taille est un critère de choix essentiel car si votre combinaison est trop petite, vous serez gêné dans vos mouvements. A l’inverse, si vous misez sur un modèle trop grand, l’eau risque de s’infiltrer dedans. Dans ce cas, vous serez restreints dans vos mouvements, vous risquez d’avoir froid et il est possible que vous soyez freinés. La meilleure chose à faire est donc d’essayer dans l’eau la combinaison qui vous convient. Aujourd’hui de plus en plus de magasins proposent ce genre de service.