Solliciter un pilote de drone professionnel pour un résultat optimal

Depuis quelques années, les prises de vue aérienne sont devenues une véritable tendance. Ce qui explique le fait que les entreprises qui opèrent dans ce domaine se font de plus en plus nombreuses. Donc, avant de faire appel à des télépilotes professionnels prenez le temps de vous renseigner sur les services proposés. Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons vous donner quelques indications dans cet article.

Toutes les raisons de faire appel à un droniste professionnel

Avec un droniste professionnel faisant partie du réseau de pilotes de drone en France, vous avez la garantie d’avoir des images de haute qualité. Comme il possède du matériel Haut de Gamme, correctement entretenu, et plusieurs années d’expérience, il sera en mesure d’adapter chaque fonction de l’aéronef à chaque situation. Il sera capable de mettre en place des plans créatifs rapidement. Il doit être en mesure de vous proposer un produit fini, audiovisuel ou technique. Donc, la mission du droniste ne se cantonne pas à faire voler un drone, mais consiste principalement à réaliser des images en hauteur. Il devra également gérer la partie règlementaire.

Les règlementations qui se rapportent au vol avec un drone

Selon la loi, tout vol réalisé à un autre titre que le loisir ou la compétition est considéré comme étant du travail aérien. L’article D.133-10 du code de l’aviation civile interdit toutes prises de vues aériennes sans autorisation à conditions qu’elles soient « effectuée à titre occasionnel et à finalité de loisirs[…], au cours d’un vol dont l’objet n’est pas la prise de vues. » Donc, si vous réalisez les images à titre privé, vous ne devez pas les diffuser sur tout support ou média. Pour pouvoir être diffusée, la prise de vue doit être réalisée par une entreprise qui a entrepris toutes les formalités auprès de l’Aviation Civile. Enfreindre cette règle peut vous exposer à une peine de prison ferme et une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros.

Les points à vérifier avant de signer avec un droniste

Avant de signer un contrat avec un prestataire de drone, n’hésitez pas à lui demander certains papiers obligatoires. Tout d’abord, demandez-lui de vous présenter un accusé de réception auprès de la DGAC de son MAP (Manuel d’Activité Particulière), une attestation d’assurance RC spécifique à l’aviation et les papiers d’homologation des drones utilisés. Si vous avez prévu de réaliser la prise de vue en zone peuplée, votre opérateur drone doit vous fournir sur simple demande le mail ainsi que le CERFA qu’il a du envoyer à la préfecture, au minimum 5 jours ouvrables avant le tournage drone.

Télépilote : le cadre réglementaire à respecter

Tous les opérateurs drone sont soumis à une règlementation stricte sur des points techniques et matériels. Ils doivent uniquement utiliser des drones qui possèdent une attestation de conformité, obtenu après de la DGAC. Il peut s’agir d’une attestation de conception type ou une attestation obtenue à titre individuel. En outre, si le télépilote utilise un aéronef de plus de 2kg, il doit obligatoirement l’équiper de parachutes pour pouvoir évoluer en zone peuplée.