La restauration à thème, un concept à succès

Fort de son expérience professionnelle dans deux restaurants à thème, il fut chef de rang à l’Auberge Bressane au cadre rustique et moyenâgeux, et directeur du Chalet de l’Oasis qui avait recréé une atmosphère guinguette – Mathieu Dacheville a rapidement compris le parti qu’il y avait à tirer de ce concept et l’a mis, avec le succès que l’on sait, en pratique dans les divers établissements qu’il a ouverts.

Le principe du restaurant à thème

Le principe du restaurant à thème repose sur un constat très simple : les citadins aiment aller au restaurant, non seulement pour faire bonne chère mais également pour se changer les idées. Il s’agit pour eux d’une évasion de leurs routines, de leur cadre quotidien et d’un moyen de se retrouver dans une atmosphère nouvelle, exotique, où ils pourront oublier leurs tracas quotidiens, la météo maussade, la grisaille de leur grande ville. Ce dépaysement passager leur laissera un souvenir agréable et différent, un souvenir qu’ils n’auront pas forcément dans d’autres établissements plus traditionnels. Cela représente un avantage autant pour le client qui aura passé un excellent moment de rêve et de gastronomie que pour le restaurateur qui aura ainsi l’opportunité de fidéliser une clientèle conquise par l’atmosphère du lieu et par son menu.

C’est dans son restaurant le Sept Quinze qu’il a mesuré la pleine valeur du concept. En effet il a voulu y être présent auprès de sa clientèle afin de pouvoir créer et partager des moments forts et privilégiés avec celle-ci ce qui lui a permis de ressentir le vif engouement des citadins pour le principe des restaurants à thème.

Un thème qui sent bon le soleil, la neige et la convivialité

Mathieu Dacheville a donc décidé de recréer cette atmosphère dépaysante et l’idée des montagnes savoyardes lui est apparue comme une évidence. Il a ainsi créé un concept de restaurant basé au sein de montagnes enneigées, synonymes de calme, de sports d’hiver, de vacances loin de la triste routine du quotidien, dans lequel il partagera avec ses clients les délices culinaires qui font la tradition gastronomique savoyarde. Le client pourra ainsi apprécier la traditionnelle fondue ou la non moins célèbre raclette savoyarde, dans un cadre d’un chalet en bois perdu dans l’immensité immaculée des cimes enneigées.

Le nom qu’il donne au restaurant – Les Fondus de la Raclette – résume à lui seul le thème de sa carte en évoquant à la fois la fondue frémissant dans son poêlon et la raclette fraîchement chauffée et coupée fondante à souhait, prêts à être consommés avec leurs accompagnement traditionnels de charcuterie du pays, de salades et arrosés des excellents vins savoyards.

Entrepreneur averti, Mathieu Dacheville a investi dans le tout numérique pour gérer ses établissements. Ainsi les stocks de ses restaurants sont informatisés, de même que les réservations des clients et la gestion des plans de salle. En outre, la gestion informatisée de ses établissements lui permet d’avoir un aperçu global instantané des mouvements des clients et des préférences de ceux-ci, lui permettant de s’adapter à l’évolution des tendances, au plus grand bénéfice de sa clientèle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *