Quel parcours pour décrocher le DCG ou DSCG ?

Les métiers de la comptabilité présentent de bonnes perspectives d’avenir. Pour devenir expert-comptable, huit années d’études après le bac sont nécessaires. Il faudra compter cinq années d’études théoriques, plus trois années de stage professionnel obligatoire pour obtenir le DEC. Un long cursus, exigeant des connaissances dans plusieurs domaines.

Quel Bac choisir au départ ?

formation comptabilité DCGD’une manière générale, les bacs les plus conseillés sont les bacs STG, CFE (comptabilité et finance d’entreprise), ES et S. Le cursus dit « classique » consiste de prime abord à décrocher le diplôme de comptabilité et gestion (DCG), en trois ans. À noter que ce diplôme est l’équivalent d’une licence. La formation pour le dcg (Diplôme de Comptabilité et de Gestion) est à la fois théorique (cours de mathématiques, etc.) et technique, avec notamment des cours de comptabilité, de droit du travail, de finance et de fiscalité. Une fois le DCG en poche, l’étudiant peut passer le DSCG, en deux ans, qui équivalent à un master. En DSCG, les candidats approfondissent leurs connaissances en acquérant de nouvelles compétences en audit. À l’issue de la formation, les jeunes diplômés sont à même d’analyser des situations complexes, et de prendre des décisions stratégiques.

Le stage professionnel pendant le DCG ou le DSCG

Après la formation dscg, il est nécessaire d’effectuer un stage de trois ans avant de passer le DEC ou diplôme d’expert-comptable. À l’issue de cette période, l’étudiant obtiendra une attestation lui permettant de s’inscrire à l’examen. Ce dernier se compose de trois épreuves, à savoir la soutenance d’un mémoire, une épreuve écrite sur la réglementation professionnelle, ainsi qu’une autre sur la révision contractuelle et légale.

Les autres formations possibles

Nombreux sont les autres cursus permettant d’accéder à la profession d’expert-comptable, ou encore de rejoindre le cursus comptable à différents niveaux. Après le bac, l’étudiant pourra passer par un diplôme à bac+2, entre autres, le BTS CGO (comptabilité et gestion des organisations) ou le DUT GEA option finance-comptabilité. Il est également possible de passer par la fac. Après une licence en sciences économiques ou en maths, l’étudiant pourra rejoindre l’un des 38 masters CCA (contrôle, comptabilité, audit).