Découvrez le parcours exceptionnel de Pascal Robaglia

Ayant vu le jour le 27 février 1955 dans la ville de Paris, Pascal Robaglia est considéré comme un artiste galeriste et confirmé. Il a néanmoins vécu toutes sortes d’épreuves au cours de sa vie. Il essaie en ce moment de perpétuer ses valeurs à ses deux gamins de 28 et 21 ans. Ces valeurs sont inspirées du travail, de l’effort et du goût de l’artiste pour l’art. Un chemin de vie incroyable et une histoire rendent cet homme spécifique.

Une scolarité remarquable

Depuis sa plus tendre enfance, Pascal Robaglia donnait son maximum durant ses études. Il continuera à étudier jusqu’en 1979. Au cours de cette année, il obtiendra son diplôme de l’école supérieure de commerce de Dijon. Cette école est classée parmi les écoles de commerce les plus réputées de France. Le diplôme en études supérieures commerciales, administratives et financières de l’artiste y a été délivré. L’esprit entrepreneurial de Pascal l’a marqué quand il était encore étudiant. Il instaure la Junior Entreprise de son établissement dont il assure la direction de 1976 à 1979.

Une vie professionnelle pleine d’aventures

La vie professionnelle de Pascal Robaglia n’a pas débuté comme il l’avait envisagé. Le commencement de sa carrière s’est concrétisé sur les chapeaux de roues. Il a effectivement traversé beaucoup d’épreuves avant de faire un détour sur ce qui le passionne. En traversant un chemin plein d’expérimentations, il devient un expert dans le secteur de l’export en parfumerie. Il réalise des tâches commerciales à Hong Kong, aux USA ou en Arabie Saoudite après avoir suivi des formations avec Hermès. Il obtient par la suite le poste de cadre à l’exportation chez Roger et Gallet, ensuite Cleef and Arpels. Son principal boulot se déroule ainsi en Israël et Egypte. N’ayant pas encore achevé son parcours, Pascal travaille chez L’oréal et Biotherm.

Un important intérêt pour la peinture

Cela n’est pas le fruit du hasard si Pascal s’est attaché à l’art. Depuis son plus jeune âge, il trouve la peinture très intéressante. Grâce à plusieurs expositions de peintures auxquelles il assiste avec ses proches, cette passion ne fait que se développer. L’organisation de ces expositions se fait généralement lors des rétrospectives destinées à des écoles d’art, mais également à des peintres connus. C’est ainsi logique, qu’il choisisse l’art pour la poursuite de sa vie professionnelle. Il crée sa galerie d’art personnelle avec son épouse dans un vieux bâtiment du Vésinet en 1991. L’idée est plus ou moins simple, un lieu ludique et atypique constitué d’œuvres de genre « art à domicile » et « maison-galerie ».