Ouvrir un centre de formation

CFMNB

Vous estimez que vous avez suffisamment d’expertise, que vous avez en plus les études qu’il fallait. Vous souhaitez maintenant vous mettre à votre compte et ouvrir un centre de formation professionnelle continue. Ce n’est pas une mince affaire, mais comme dans beaucoup d’autres domaines, plus vous persévérez, plus vos chances de réussite augmentent.

Pensez au contenu de votre offre de formations et aux méthodes pédagogiques

Ce sera le pilier de votre établissement. Toutes les actions professionnalisantes consistant en un transfert d’un ensemble de savoirs utiles dans l’exercice d’une fonction sont considérées comme une formation professionnelle continue. La liste exacte de ces formations est donnée par l’article L.6313-1 du code du travail. Voyez si ce que vous comptez faire figure dans ce texte. Toutefois, même si la description de votre formation correspond à une des actions composant la liste, sachez que le dernier mot appartient au département du contrôle de la formation professionnelle de la DIRECCTE. Ce département va, en outre, contrôler la fiabilité des méthodes pédagogiques que vous comptez déployer. Les types de formation (ou séminaire ou stage ou conférence) suivants ne sont pas reconnus par la loi : action de sensibilisation, actions revêtant la forme d’un ensemble de conseils, tout ce qui a trait au développement personnel et à l’acquisition d’un bien-être par le coaching, les séances de psychothérapie.

Pensez stratégie marketing, commercialisation, démarches juridiques et administratives

La mise en place d’une stratégie marketing est une initiative cardinale. Sur ce point, pensez en priorité et sérieusement à doter votre établissement de formation d’un site internet et donc à en créer au moins un. Les avantages de cette démarche ne sont plus à démontrer. Imaginez également la façon dont vous allez vendre les produits de votre catalogue aux entreprises et aux salariés. C’est une étape hautement stratégique, car votre chiffre d’affaires ainsi que la pérennité des activités de votre centre de formation en dépendent. Votre visibilité aussi bien sur internet que dans le monde réel doit être assurée. Enfin, pour exister légalement, vous devez suivre des démarches au niveau de l’administration, mais aussi des tribunaux. Notamment, vous devez faire la demande d’un numéro SIREN. En clair, vous avez l’obligation de procéder à une déclaration d’activité. Pour cette étape, vous êtes invité à constituer un dossier comprenant, entre autres, un bulletin de déclaration d’activité, un extrait K-Bis, un contrat ou une convention de formation professionnelle établi il y a moins de 3 mois.