Les informations à retenir concernant l’implant dentaire avant de se lancer

La pose d’implant dentaire compte parmi les soins les plus délicats. Ce traitement dentaire consiste à mettre en place ou à reformer complètement une dent manquante. Actuellement, de nombreux pays recourent à l’adoption de l’implant dentaire pour pallier les problèmes dentaires. Cette méthode participe à l’évolution et préserve la notoriété du tourisme dentaire. Elle représente une des solutions les plus proposées par les cliniques dentaires. Dans ce guide pratique, nous allons vous exposer en détail les informations que vous devez absolument savoir avant de procéder à l’application d’un implant dentaire.

Implant dentaire : qu’est-ce que c’est ?

L’implantologie désigne une spécialité qui consiste à remplacer une ou plusieurs dents absentes grâce à une racine artificielle en titane fixée dans l’os alvéolaire. Une prothèse dentaire fixe appelée couronne est ensuite installée sur cette racine artificielle. Cette dernière est donc le pilier de la future dent.

En France, la sécurité sociale ne rembourse pas les frais de soins dentaires. De ce fait, la majorité des patients choisissent de réaliser le traitement dentaire à l’étranger. Le recours à l’implant dentaire n’est pas très adopté dans l’Hexagone. Il existe différents pays qui dominent en totalement dans la mise en place d’implant dentaire. Comme le cas de la Hongrie qui est de nos jours la capitale du tourisme dentaire en Europe.

Dans quelle circonstance utilise-t-on l’implant dentaire ?

L’implantologie est souvent conseillée lorsqu’une personne perd ses dents. Toutefois, ce n’est pas le seul problème que cette technique peut résoudre. L’implant dentaire est également efficace pour un individu qui a du mal à mastiquer. Cette technique est aussi recommandée quand des dents adjacentes subissent un désalignement et de déplacent.

Il est cependant très important de savoir que la mise en place d’un implant dentaire requiert certaines conditions. Étant donné que procédé représente des contre-indications, vous devez vérifier qu’il vous convienne avant de vous lancer. En effet, il est fortement recommandé d’examiner que vous disposez d’une bonne condition osseuse puisque la racine artificielle sera implantée dans l’os alvéolaire. Ainsi, vous devez faire un contrôle pour déterminer si votre os alvéolaire est en mesure de supporter l’opération. Dans le cas où il n’est pas en bon état, la solution est de recourir à d’autres techniques. Plusieurs solutions peuvent pallier le manque d’os. Le chirurgien-dentiste peut proposer la pose d’un implant dentaire plus court avec une largeur plus grande que la normale. Pour pouvoir mettre en place l’implant, le spécialiste peut également procéder au comblement de sinus. Il est également possible de réaliser une greffe d’os afin de garantir une excellente fixation de l’implant dentaire.

En outre, il faut prendre en compte divers paramètres avant de choisir la pose d’un implant dentaire en Hongrie. Cette solution est en effet interdite pour les patients atteints de certaines affections. Les personnes atteintes de la maladie valvulaire, de l’hypertension, du diabète ou d’insuffisance rénale ne peuvent pas subir une intervention permettant de mettre en place un implant dentaire.

Combien coûte un implant dentaire ?

Le prix d’un implant dentaire complet varie entre 1500 à 2500 euros en France. Ce tarif inclut le coût de l’implant, du support et de la couronne. Ce prix peut différer d’un chirurgien-dentiste à un autre. Les matériaux utilisés pour la racine artificielle et la couronne ont également une influence sur le coût de l’intervention. Pour le remplacement de la dentition complète, le budget minimum à prévoir s’élève à 30 000 euros. Le plafond atteint les 60 000 euros.

Si vous souhaitez économiser sur vos frais de soins dentaires, le choix le plus judicieux est de réaliser le traitement dentaire à l’étranger. De nombreux pays proposent d’excellents soins dentaires avec un tarif beaucoup plus abordable. Parmi ces derniers, vous pouvez choisir la Hongrie, l’Espagne, la Thaïlande, le Portugal, etc. Le coût moyen d’un implant dentaire est de 600 euros en Hongrie. Avec ce tarif, vous avez la possibilité de réaliser jusqu’à 50 % d’économie.

Cette différence de prix entre la France et le pays des Magyars s’explique par plusieurs facteurs. En effet, le coût des loyers ainsi que le niveau salarial ne sont pas identiques. L’écart de prix est également justifié par le déséquilibre entre les charges et les impôts soumis au praticien en France et en Hongrie. Aussi, la différence de coûts proposés par les fournisseurs de prothèses en est la raison. La plupart sont des artisans locaux.